Accueil » huiles essentielles de gaulthérie : pour quel usage ?

huiles essentielles de gaulthérie : pour quel usage ?

Aujourd’hui, les huiles essentielles ont une place quasi importante dans le but de traiter certains maux. En effet, elles sont de bonnes meilleures alternatives aux traitements médicaux. Qu’en est-il de l’huile essentielle de gaulthérie ? Petit zoom sur le sujet.Gaultheria_procumbens

La gaulthérie c’est quoi au juste ?

La gaulthérie est une plante de la famille des Éricacées. Il y a deux types qui sont la gaulthérie couchée et la gaulthérie odorante. Les deux ont pratiquement les mêmes compositions et propriétés. Toutefois, la gaulthérie odorante dispose d’une concentration plus importante en termes de principes actifs. Cette plante peut se trouver au Népal, dans les forêts d’Amérique du Nord, au Canada et aussi en Chine.

Les propriétés de l’huile essentielle de gaulthérie

L’huile essentielle de gaulthérie est obtenue grâce à la distillation des feuilles de la plante. Elle est composée à 98% de salicylate de méthyle. À noter que cette substance a les mêmes actions antalgiques que l’aspirine. Cette huile est alors reconnue pour ses propriétés anti-douleurs et anti-inflammatoires. Elle propose également des effets antispasmodiques, et contribue ainsi à détendre les muscles. Elle stimule aussi le foie.

On emploie donc l’huile essentielle de gaulthérie dans le traitement des douleurs musculaires, des rhumatismes, de l’arthrite et de l’arthrose. Dans le domaine sportif, cette huile entre souvent dans la composition des crèmes ou baumes utilisés. La raison est qu’elle encourage l’élimination d’acide lactique.

Comment utiliser l’huile essentielle de gaulthérie ?

Il faut savoir que l’huile essentielle de gaulthérie s’emploie en massage local et est diluée à 20% dans une huile végétale neutre. Le fait est que cette huile essentielle est irritante dans son état pur. On l’utilise également dans le bain. Pour finir, il est important de savoir que son utilisation est déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes et chez les enfants de moins de 6 ans.